iceberg vector shape

La plupart des enfants et des adultes ont de faibles niveaux d'oméga-3, selon un rapport récent

07 July 2021
Huile de phoque
1

«Une étude récente publiée dans BMJ Open a révélé que la plupart des adultes et des enfants ont de faibles taux sériques d’acides gras oméga-3. Pharmavite a mené l’étude transversale, analysant les données de la population américaine de la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES) 2011- 2012 pour déterminer les acides gras oméga-3 à longue chaîne sérique : acide eicosapentaénoïque (AEP), acide docosapentaénoïque (ADP) et acide docosahexaénoïque (ADH).»

woman wearing white dress operating the machine

«Les résultats ont montré que 95,5 % des enfants et 68,35 % des adultes de 20 ans et plus avaient des concentrations d’oméga-3 à longue chaîne inférieures à 2,49 %, correspondant à un apport en oméga-3 recommandé par les Dietary Guidelines for Americans (DGA). La majorité des adultes (97 %) avaient des concentrations d’ADH inférieures à 2,85 %, ce qui est associé à un risque plus faible de fibrillation auriculaire. Parmi les adultes, 88,7 % de la population avait un indice oméga-3 dans la catégorie à haut risque cardiovasculaire, 10,4 % des adultes étaient dans la catégorie à risque intermédiaire, et seulement 1 % des adultes appartenaient à la catégorie à faible risque.»

Symptômes de carence en oméga-3

Les oméga-3 construisent les parois cellulaires et sont des éléments essentiels de l’alimentation et des suppléments, qui sont associés à de nombreux bienfaits pour la santé. Lorsque le niveau d’oméga-3 dans le sang est trop bas, les gens auront une peau sèche, des cheveux faibles et des ongles fragiles qui peuvent facilement peler et se fissurer. Une carence en oméga-3 provoque également des éruptions cutanées rouges, des pellicules, de la fatigue et de l’insomnie.

Comment prendre suffisamment d’oméga-3 ?

Les acides gras oméga-3 se trouvent dans les aliments, tels que le poisson et les graines de lin, et dans les compléments alimentaires, tels que l’huile de phoque et l’huile de poisson. Les suppléments d’oméga-3 peuvent améliorer le niveau global d’oméga-3 dans le sang et aider à maintenir des conditions saines.

Les oméga-3 d’huile de phoque sont de meilleures sources d’oméga-3 que l’huile de poisson, puisque les phoques sont des mammifères, les acides gras présents dans l’huile de phoque sont de structure identique à ceux des humains. Cela signifie une digestion et une absorption plus rapides et meilleures des oméga-3 par le corps humain. À l’inverse, la structure de l’huile de poisson n’est pas reconnue par le système humain, ce qui entraîne un temps de digestion plus long et une absorption globale plus faible.

L’huile de phoque contient de l’ADP, qui est l’un des trois types importants d’oméga-3. L’ADP augmente les niveaux de tous les oméga-3 clés (AEP, ADH et ADP), augmentant ainsi les niveaux d’oméga-3 dans le corps. Les sources naturelles de l’ADP sont rares. L’ADP dans ces quantités n’existe naturellement que dans le lait maternel humain et l’huile de phoque. La teneur en ADP est l’une des raisons pour lesquelles l’huile de phoque est un excellent complément pour augmenter les niveaux d’oméga-3 dans le sang.

Pour lire l’article au complet:

https://www.nutritionaloutlook.com/view/most-children-and-adults-have-low-omega-3-levels-says-recent-study

 

Références