iceberg vector shape

Questions fréquentes

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’huile oméga-3, la viande, la fourrure et le cuir de phoque mais aussi les aliments pour animaux, la durabilité et bien plus encore!

mapple leaf vector shape
FAQ-COVER-SMALL
iceberg vector shape

Huile de phoque

Santé

Quels sont les bienfaits de l’huile de phoque oméga-3?

L’huile de phoque oméga-3 offre de nombreux bienfaits avérés pour la santé des personnes (et des animaux) de tous âges. Ces bienfaits concernent entre autres :

  • La santé cardiovasculaire : réduit le risque de maladie cardiovasculaire; améliore la circulation et limite la formation de caillots sanguins; prévient l’accumulation de dépôts lipidiques dans les artères.
  • La santé articulaire : réduit les inflammations causées par l’arthrite et la polyarthrite rhumatoïde. Améliore la mobilité et réduit les douleurs articulaires.
  • La santé cognitive : stimule le système nerveux central et les fonctions cérébrales. Peut améliorer la mémoire et d’autres capacités cognitives.
  • La santé mentale : permet de réguler et de stabiliser l’humeur mais aussi de réduire l’anxiété et les effets du stress.
  • La santé fœtale : favorise le développement du cerveau, des yeux et des nerfs du bébé.
  • La santé du nourrisson : l’huile de phoque oméga-3 augmente le taux de DHA présent dans le lait maternel, favorisant ainsi un développement précoce. Les bébés dont les mères ont régulièrement consommé de l’huile de phoque oméga-3 pendant leur grossesse développent également une meilleure fonction immunitaire.
  • La santé maternelle : l’acide gras oméga-3 peut aider à réduire les symptômes de la dépression post-partum.
  • La performance physique : les athlètes qui consomment de l’huile de phoque oméga-3 ont constaté une diminution de fatigue, une meilleure activation musculaire, une augmentation de la consommation maximale d’oxygène et une amélioration générale de leurs performances.
  • La santé des personnes âgées : l’huile de phoque contient du DPA, un oméga-3 rare qui s’avère particulièrement efficace pour lutter contre les maladies inflammatoires (comme l’arthrite), promouvoir les fonctions cognitives et la santé du cerveau, et améliorer la santé des nerfs.
  • La santé des animaux : la plupart des bienfaits constatés chez les humains s’appliquent également aux animaux de compagnie. L’huile de phoque oméga-3 est excellente pour la santé générale des animaux, notamment pour la peau, le pelage, le cœur, la mobilité et l’immunité.

Qui devrait consommer de l’huile de phoque?

L’huile de phoque convient à tous les groupes d’âge. Que ce soit pour des bébés à venir, des personnes âgées ou nos amis à fourrure, l’huile de phoque est un excellent complément pour toute la famille, grâce à ses effets bénéfiques sur le cœur, le cerveau, les articulations, le mental et la santé en général.

Certains groupes peuvent trouver l’huile de phoque particulièrement bénéfique, notamment les femmes enceintes et allaitantes, les athlètes et les personnes âgées.

L’huile de phoque est-elle meilleure que l’huile de poisson?

Oui et pour plusieurs raisons :

  1. Une meilleure absorption. Les phoques sont des mammifères. Les acides gras présents dans l’huile de phoque possèdent donc une structure identique à ceux de l’homme. Cela signifie que le corps humain les digère et les absorbe mieux et plus rapidement. La structure de l’huile de poisson n’est pas reconnue par l’organisme humain. Par conséquent, la digestion est plus longue et l’absorption globale plus faible.
  2. Un profil d’acides gras complet. L’huile de phoque contient du DHA, de l’EPA et du DPA tandis que l’huile de poisson ne contient que du DHA et de l’EPA. Le DPA est très utile au corps humain et s’avère particulièrement efficace pour soulager les inflammations, renforcer le système immunitaire, etc. De plus, le DPA permet au corps de mieux absorber et utiliser les autres acides gras, en jouant un véritable rôle moteur.

L’huile de phoque est également pure à 100 % (l’huile de poisson a tendance à être chimiquement modifiée), plus stable, moins sujette à l’oxydation et présente un profil de cholestérol plus sain que l’huile de poisson.

Quel est le meilleur oméga-3?

Il est difficile de dire quel oméga-3 est le « meilleur ». Les trois acides gras oméga-3 présents dans l’huile de phoque – DHA, DPA et EPA – agissent simultanément pour offrir des bienfaits au corps humain. En fait, le DPA (présent dans l’huile de phoque, mais pas dans l’huile de poisson) augmente la capacité de l’organisme à absorber le DHA et l’EPA; il s’agit véritablement de trois acides gras complémentaires.

Chacun de ces trois oméga-3 offre des avantages distincts :

EPA :

  • Favorise une bonne santé cardiovasculaire
  • Réduit les inflammations des articulations
  • Réduit le cholestérol

DHA :

  • Stimule les fonctions cérébrales
  • Grossesse et allaitement
  • Aide à prévenir les troubles de l’humeur
  • Améliore la santé oculaire

DPA :

  • Répare les vaisseaux endommagés
  • Optimise l’apport en oméga-3
  • Favorise l’absorption de l’EPA et du DHA

La consommation d’huile de phoque peut-elle engendrer des effets secondaires ou nécessiter des mises en garde?

Dans le cadre de la posologie recommandée, la consommation d’huile de phoque n’a pas d’effets indésirables connus. Certains consommateurs d’huile de poisson ont signalé des remontées d’odeurs de poisson, mais cela ne semble pas être le cas pour l’huile de phoque.

Santé Canada suggère de limiter la consommation d’acides gras EPA et DHA à 3 grammes par jour maximum. Cette quantité est considérée comme sans danger pour les femmes enceintes et constitue un bon exemple à suivre. Si vous prenez des médicaments sur ordonnance, notamment des anticoagulants, il est toujours bon de consulter votre médecin.

L’huile de phoque est-elle bénéfique sur le plan sexuel?

Oui. Les acides gras oméga-3, tels que ceux présents dans l’huile de phoque, font partie des hormones sexuelles mâles et femelles. De plus, en stimulant la santé cardiovasculaire – en améliorant la circulation et en luttant contre l’accumulation de plaque dans les artères – les oméga-3 peuvent également accroître les sensations.

Les oméga-3 sont également bénéfiques pour la santé cérébrale et ont été associés à la production de dopamine (le neurotransmetteur du bien-être). La dopamine peut déclencher ou renforcer l’excitation, la libido et la réponse sexuelle.

L’huile de phoque permet-elle de réduire le cholestérol?

Oui. Il a été démontré que l’huile de phoque oméga-3 favorise un meilleur équilibre du cholestérol. Pour les personnes souffrant d’hypercholestérolémie, cette huile constitue un précieux complément naturel :

  • Contrairement à l’huile de poisson, l’huile de phoque contient un taux de HDL ou « bon cholestérol » supérieur à celui du LDL ou « mauvais cholestérol ».
  • Il a été démontré que l’huile de phoque réduit le taux de cholestérol global.
  • Le DPA – qui se trouve dans l’huile de phoque, mais pas dans l’huile de poisson ou les sources végétales d’oméga-3 – est particulièrement bénéfique pour le système circulatoire. La consommation d’huile de phoque, et plus particulièrement du DPA, est liée aux taux de cholestérol et de maladies cardiaques exceptionnellement bas des populations inuites.

L’huile de phoque est-elle bénéfique pour le système immunitaire?

Oui. Mener un mode de vie sain, avec une bonne alimentation, un bon sommeil et de l’exercice, est le meilleur moyen de soutenir votre système immunitaire. Il est important de vous assurer que votre corps dispose de toutes les vitamines, minéraux et acides gras essentiels dont il a besoin pour lutter contre les maladies et les inflammations. Les compléments à base d’huile de phoque oméga-3 peuvent y contribuer.

Les oméga-3 peuvent aider à réguler les cellules immunitaires et à réduire les inflammations. Ils jouent donc un rôle essentiel dans le renforcement de votre système immunitaire. Il a été démontré que les oméga-3 (DHA, EPA et surtout DPA) présents dans l’huile de phoque régulent à la baisse la production de molécules pro-inflammatoires (cytokines) dans l’organisme, favorisant ainsi le fonctionnement du système immunitaire.

L’huile de phoque étant particulièrement bien assimilée par l’organisme (par rapport à l’huile de poisson), elle s’avère être un excellent choix pour renforcer le système immunitaire.

Chimie et bienfaits

Qu’est-ce que le DPA?

L’acide docosapentaénoïque (DPA) est un acide gras polyinsaturé 22:5 à chaîne droite (22 carbones, 5 doubles liaisons). Il s’avère qu’il possède des bienfaits distincts par rapport aux autres oméga-3 tels que l’EPA et le DHA :

  • Réduit efficacement les inflammations.
  • Réduit le risque d’obstructions, de caillots sanguins.
  • 10 x plus efficace que l’EPA dans la migration des cellules endothéliales; il joue un rôle crucial dans la réparation des vaisseaux endommagés.
  • Optimise l’apport en oméga-3.
  • Favorise l’absorption de l’EPA et du DHA.

En d’autres termes, le DPA procure non seulement toute une série de bienfaits, mais il améliore également la capacité de l’organisme à tirer profit des autres oméga-3 essentiels.

Il est rare de trouver des taux de DPA élevés dans la nature. En réalité, l’huile de phoque et le lait maternel sont parmi les deux seules substances naturellement riches en DPA (on retrouve des traces de cet oméga-3 essentiel dans certains poissons et dans le bœuf).

Quelle est la meilleure source de DPA?

Les meilleures sources de DPA proviennent du lait maternel et de l’huile de phoque. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’huile de phoque est un excellent complément pour les femmes enceintes et allaitantes.

Quelle est la différence entre l’EPA, le DHA et le DPA?

Bien que leurs structures chimiques diffèrent, l’EPA (acide eicosapentaénoïque), le DHA (acide docosahexaénoïque) et le DPA (acide docosapentaénoïque) sont tous des acides gras polyinsaturés oméga-3. Ils sont qualifiés d’essentiels, car l’organisme en a besoin pour fonctionner de manière optimale. Mais comme le corps humain n’est pas capable de produire des quantités suffisantes par lui-même, nous devons les puiser dans notre alimentation.

Ces trois acides gras oméga-3 contribuent au bon fonctionnement de notre corps, en renforçant la santé cardiaque, la santé des articulations, la santé cérébrale et le système immunitaire. De plus, chacun d’entre eux présente des caractéristiques spécifiques :

EPA :

  • Favorise une bonne santé cardiovasculaire
  • Réduit les inflammations des articulations
  • Réduit le cholestérol

DHA :

  • Stimule les fonctions cérébrales
  • Soutient la grossesse et l’allaitement
  • Aide à prévenir les troubles de l’humeur
  • Améliore la santé oculaire

DPA :

  • Répare les vaisseaux endommagés
  • Lutte contre les inflammations
  • Optimise l’apport en oméga-3
  • Favorise l’absorption de l’EPA et du DHA

Quelle est la différence entre les oméga-3 naturels et concentrés?

Les compléments d’oméga-3 contiennent de l’huile sous sa forme pure et naturelle, obtenue à partir d’un traitement minime. Dans le cas de l’huile de phoque, cet aspect est important, car il permet de préserver la structure naturelle des triglycérides. Ces derniers sont ainsi facilement assimilables par le corps humain étant donné qu’ils proviennent d’un autre mammifère.

Les oméga-3 concentrés se retrouvent souvent dans les huiles de poisson qui ont été chimiquement modifiées pour augmenter les taux d’EPA et de DHA. Ce processus modifie le produit de manière inhérente et, même si cela permet d’obtenir des taux d’EPA et de DHA plus élevés, cela n’est pas forcément plus bénéfique pour le consommateur.

Quel est le ratio oméga-3/oméga-6 dans l’huile de phoque?

Le ratio de l’huile de phoque naturelle est presque de 8:1 en faveur des oméga-3, un excellent équilibre pour promouvoir une meilleure santé générale.

Auparavant, les humains suivaient un régime alimentaire avec un ratio oméga-3/oméga-6 proche de 1:1. Cet équilibre naturel découlait de la consommation d’aliments entiers, de produits de saison et de protéines fraîches. Aujourd’hui, les produits transformés font pencher la balance du côté des oméga-6 (1:15), un profil malsain. Une supplémentation en huile de phoque riche en oméga-3 peut permettre de rétablir l’équilibre.

Pourquoi l’huile de phoque offre-t-elle un meilleur taux d’absorption?

Les phoques sont des mammifères, tout comme les humains (et les chiens et chats). C’est pourquoi la structure chimique des oméga-3 présents dans l’huile de phoque est facilement reconnue, digérée et absorbée par le corps humain.

Les poissons ont une physiologie très différente de celle des mammifères et les huiles dérivées ne sont pas aussi facilement assimilables.

Quelle est la meilleure option entre les gélules et l’huile liquide?

Les deux options sont optimales. Votre choix dépendra de vos préférences et de votre mode de vie. Si les compléments liquides ont techniquement un taux d’absorption plus rapide et un taux d’optimisation plus élevé, les gélules se décomposent rapidement dans l’estomac (en quelques secondes ou minutes) et sont considérées comme tout aussi efficaces.

Pour les personnes ayant du mal à avaler les gélules, les compléments sous forme liquide sont une excellente option. Ils peuvent être consommés à la cuillère ou versés en filet sur les aliments. Dans la pratique, les gélules ont l’avantage de se conserver généralement plus longtemps. Les gélules ne nécessitent pas de réfrigération, contrairement à l’huile liquide.

Mode d’emploi et ingrédients

Quel goût a l’huile de phoque?

L’huile de phoque a un léger goût de mer. Certains lui trouvent un goût de poisson, mais beaucoup plus doux que celui de l’huile de poisson.

Quelle est la quantité d’huile de phoque nécessaire par jour?

Une supplémentation de 2 à 4 grammes par jour d’huile de phoque est recommandée (Santé Canada suggère jusqu’à 3 grammes par jour d’oméga-3 pour les femmes enceintes).

Si vous prenez des médicaments sur ordonnance, notamment des anticoagulants, il est préférable de consulter votre médecin avant de prendre une forte dose d’huile de phoque.

Vaut-il mieux prendre l’huile de phoque le matin ou le soir?

Vous pouvez prendre de l’huile de phoque oméga-3 à tout moment. Certaines personnes préfèrent en prendre avec de la nourriture, mais ce n’est pas une obligation.

Combien de temps faut-il attendre avant de voir les effets des oméga-3 de l’huile de phoque?

Les compléments d’huile de phoque ne sont pas des médicaments magiques. Ils favorisent la santé et le bien-être général, les effets sont donc progressifs, cumulatifs et durables sur le long terme. Certaines personnes constateront (par exemple) une amélioration de leurs articulations ou de leur humeur en quelques semaines seulement, alors que pour d’autres, les effets peuvent se faire ressentir plus tard.

Combien de temps dois-je consommer de l’huile de phoque?

Comme tout autre oméga-3, l’huile de phoque est extrêmement saine et peut être consommée à long terme pour améliorer la santé. Si vous consommez de l’huile de phoque tous les jours, vous profiterez de ses bienfaits tout au long de votre vie.

L’huile de phoque peut-elle provoquer des rots qui sentent le poisson?

Non. Contrairement à l’huile de poisson, l’huile de phoque est rapidement absorbée et assimilée par l’organisme. La structure des triglycérides correspond à celle d’un mammifère; le corps humain l’accepte et la digère très facilement.

Que contient l’huile de phoque?

Les compléments d’huile de phoque ne doivent contenir que de l’huile de phoque, dérivée naturellement de la graisse des phoques du Groenland. Vérifiez les ingrédients : vous verrez peut-être de la gélatine, de la glycérine (composants des gélules) et des tocophérols (formes de vitamine E, un antioxydant). Ce sont des ingrédients naturels et sûrs.

Dois-je conserver la bouteille au réfrigérateur?

L’huile de phoque liquide doit être conservée au réfrigérateur. Les gélules d’huile de phoque n’ont pas besoin d’être réfrigérées, mais doivent être conservées dans un endroit frais, sec et sombre.

Sécurité et toxicité

Comment l’huile de phoque est-elle fabriquée?

L’huile de phoque vendue au Canada est raffinée selon les directives des bonnes pratiques de fabrication (BPF). L’huile de phoque en elle-même n’est pas transformée chimiquement – il s’agit d’un produit 100 % naturel et pur – mais elle est raffinée pour éliminer les toxines environnementales, notamment les BPC et les métaux lourds. Le raffinage permet également de stabiliser l’huile et d’augmenter ainsi sa résistance à l’oxydation.

L’huile de phoque peut être enrichie d’un antioxydant naturel (répertorié dans la liste des ingrédients sous le nom de tocophérol, une forme de vitamine E) avant d’être commercialisée.

Qu’est-ce que l’huile de phoque raffinée?

Avant sa commercialisation sous forme de complément, l’huile de phoque est raffinée pour éliminer les toxines et les impuretés liées à l’environnement. La structure de l’huile de phoque en elle-même n’est pas modifiée. De cette manière, le produit reste 100 % naturel, frais, pur et sain.

Les gélules d’huile de phoque contiennent-elles du mercure?

Toute huile de phoque est testée afin de vérifier qu’elle respecte ou surpasse toutes les normes relatives aux métaux lourds, comme le mercure. Les compléments d’huile de phoque présents sur le marché canadien sont conformes à toutes les directives de Santé Canada et de l’Organisation mondiale de la santé.

La qualité de l’huile de phoque est-elle contrôlée?

Les compléments à base d’huile de phoque sont testés par un laboratoire tiers pour vérifier leur pureté, leur sûreté et les taux de DHA, de DPA et d’EPA. Contactez le fabricant des compléments d’huile de phoque pour obtenir les derniers résultats des tests de qualité.

Que contrôlent les tests de qualité?

Les compléments d’huile de phoque sont testés afin d’évaluer leur pureté, leur sûreté et les taux de DHA, de DPA et d’EPA. Il est essentiel que toutes les huiles de phoque respectent ou surpassent les normes de Santé Canada et de l’Organisation mondiale de la santé en matière de métaux lourds, de BPC et d’autres toxines environnementales.

L’huile de phoque est-elle approuvée par Santé Canada?

Oui. Vous pouvez trouver plus d’informations ici.

Qu’est-ce que l’oxydation de l’huile de phoque?

L’huile de phoque, notamment après avoir été raffinée pour assurer sa pureté, est une source extrêmement stable d’oméga-3. L’oxydation se produit à la suite de réactions chimiques avec l’oxygène, pouvant entraîner le rancissement de l’huile. Correctement conservée, l’huile de phoque résiste à l’oxydation.

Quelle est la stabilité de l’huile de phoque?

Conservée dans des conditions optimales (les gélules doivent être conservées à l’abri de la lumière directe du soleil, dans un endroit frais et sec; l’huile de phoque liquide doit toujours être au réfrigérateur), l’huile de phoque oméga-3 est relativement plus stable et moins sujette à la peroxydation des lipides que les huiles de poisson. Cette caractéristique lui confère une meilleure performance et une durée de conservation beaucoup plus longue.

Viande de phoque

Bienfaits pour la santé

Quels sont les bienfaits de la viande de phoque?

Le phoque se distingue par sa viande riche et brune et constitue une excellente alternative à la viande rouge. Elle est riche en protéines, pauvre en graisse et constitue une excellente source de fer et d’autres minéraux. C’est un aliment idéal qui convient à tout régime alimentaire.

Grâce à sa viande sauvage, biologique et issue d’une récolte durable, le phoque est devenu le plat préféré de nombreux chefs novateurs. La viande de phoque peut être utilisée pour préparer des saucisses, des hamburgers, des ragoûts ou des tartes. Le filet de phoque est exceptionnellement maigre et tendre.

Quelle est la valeur nutritionnelle de la viande de phoque?

La viande de phoque est riche en protéines, en fer, magnésium, calcium et zinc, tout en étant pauvre en cholestérol et en graisses. Bien que son taux de protéines soit comparable à celui du bœuf ou du porc, la viande de phoque est beaucoup plus riche en fer et en autres minéraux que le bœuf, le porc, le poulet ou encore le poisson.

Peut-on manger de la viande de phoque crue?

Qu’elle soit d’origine domestique ou sauvage, il est toujours préférable d’éviter de manger de la viande crue. En effet, il est impossible de savoir avec certitude si celle-ci ne contient pas d’agents infectieux microscopiques. Néanmoins, les carcasses de phoques sont toujours inspectées avec soin afin de vérifier qu’il n’y a pas d’anomalies avant de prélever la viande. Cette opération est d’ailleurs effectuée selon des procédures sanitaires strictes. En outre, la viande de phoque est généralement congelée, ce qui détruit certains des agents infectieux (mais pas tous).

Qu’est-ce que le fer héminique?

L’hème est une molécule présente dans les globules rouges qui fait partie d’une molécule plus grande appelée hémoglobine. Celle-ci est chargée de transporter l’oxygène vers toutes les parties du corps. Cet oxygène est lié au fer dans la molécule d’hémoglobine pendant son transport. Les phoques sont adaptés à la plongée grâce à une plus grande concentration d’hémoglobine dans les globules rouges et à un plus grand nombre de globules rouges en circulation.

Pourquoi la viande de phoque est-elle si foncée?

Les fibres musculaires transportent des molécules appelées myoglobine, qui correspond à l’hémoglobine dans les globules rouges. Celle-ci contient également du fer et fournit l’oxygène nécessaire à la contraction musculaire. Les phoques ont une concentration de myoglobine beaucoup plus élevée que les animaux non plongeurs, ce qui explique la couleur rouge foncé de leur viande. Voilà pourquoi la viande de phoque est si riche en fer.

Quel goût a la viande de phoque?

Selon Todd Perrin, chef du Mallard Cottage à St. John’s, la viande de phoque se distingue par « un goût de mer, avec la richesse de la viande de gibier brune ». Eric Pateman, du bistro Edible Canada sur Granville Island, à Vancouver, décrit la viande de phoque comme « du thon mélangé à de l’orignal ». Selon le type de morceau, la texture peut être similaire à celle du canard, du filet de bœuf ou du veau.

Quelles sont les différentes coupes de viande de phoque?

Il existe une grande variété de morceaux de viande de phoque. Les filets de phoque sont exceptionnellement tendres et maigres. Les nageoires (avec os) sont généralement utilisées pour les ragoûts et les tartes. Il existe également des parures de viande de phoque, de la viande hachée, des hamburgers, des saucisses, des merguez et du salami.

D’où vient la viande de phoque?

La viande de phoque provient des phoques sauvages de l’océan Atlantique, au large des côtes de Terre-Neuve et des Îles-de-la-Madeleine.

Comment cuire la viande de phoque?

Laissez-vous guider par votre créativité et vos préférences! Il existe de nombreuses façons de préparer la viande de phoque. Elle peut être servie sous forme de tartare ou de tataki. Préparez les morceaux de filet comme un steak mince – idéalement assez saignant (saisissez deux à trois minutes de chaque côté et laissez reposer).

La nageoire de phoque, cependant, nécessite une cuisson longue et lente; elle est excellente dans les soupes, les ragoûts et les tartes.

Où puis-je acheter de la viande de phoque?

La viande de phoque est disponible dans de nombreuses boucheries fines, marchés aux poissons, magasins et restaurants spécialisés partout au Canada. Dans certains établissements, la viande de phoque n’est pas disponible toute l’année; pensez à appeler avant.

Peut-on manger des organes de phoque comme le cœur, les reins et le foie?

Le foie et les reins sont deux organes qui assurent de nombreuses fonctions vitales, entre autres l’élimination des toxines comme les métaux lourds (notamment le mercure et le plomb) présents dans le sang. De ce fait, ces organes ont tendance à contenir des concentrations plus élevées de toxines, telles que les métaux lourds, contrairement à d’autres tissus comme les muscles. Ce constat est particulièrement vrai chez les animaux plus âgés qui ont eu le temps d’accumuler ces toxines. Pour cette raison, il est recommandé de consommer le foie et les reins avec modération et d’éviter de préférence ces organes chez les animaux adultes. Le cœur étant un muscle, il ne devrait contenir que des concentrations de toxines limitées, surtout chez les jeunes animaux. Des recherches sont actuellement en cours pour confirmer cette hypothèse.

Sécurité et toxicité

La viande de phoque est-elle issue d’un élevage naturel et/ou sans hormones?

La viande de phoque est particulièrement avantageuse, car les animaux dont elle provient ont vécu toute leur vie dans un environnement naturel. Leur croissance n’a jamais été modifiée artificiellement, comme cela est souvent le cas pour les animaux domestiques élevés dans le cadre d’une gestion intensive.

La viande de phoque est-elle sûre?

La viande de phoque est très sûre. Avant d’être capturés, les phoques sont surveillés à distance pour vérifier qu’ils se comportent normalement. Les chasseurs sont formés et certifiés par les autorités provinciales pour inspecter et dépecer les phoques à la façon du bétail domestique et entreposer la viande en conséquence. Des études sont également en cours afin de mieux comprendre la présence d’agents infectieux et de toxines potentielles chez ces animaux et, si nécessaire, adopter des mesures qui préserveront la santé publique.

La viande de phoque contient-elle du mercure?

Le mercure est un métal lourd très courant dans l’environnement. Il est présent dans certaines formations géologiques d’où il s’échappe naturellement ou découle de processus accélérés par les activités humaines, tels que l’acidification des lacs ou l’inondation des terres liée à la construction de barrages. Pour cette raison et du fait de son accumulation progressive le long de la chaîne alimentaire, il est possible de trouver des quantités variables de mercure dans certains tissus des animaux piscivores comme les phoques, notamment dans le foie et les reins, mais beaucoup moins dans les muscles. Ces quantités peuvent être très faibles chez les jeunes phoques, mais ont tendance à augmenter avec l’âge des animaux.

La qualité de la viande de phoque est-elle contrôlée?

La viande de phoque est traitée selon les normes les plus strictes et contrôlée de façon à respecter toutes les normes de qualité.

Vous pouvez manger de la viande de phoque en toute confiance, sachant qu’il s’agit d’une viande sauvage naturelle, élevée sans hormones, sans antibiotiques et sans aliments transformés. Les phoques sont chassés dans les eaux glacées de l’Atlantique Nord, leur habitat naturel, ce qui garantit une viande délicieuse et nutritive.

La viande de phoque est-elle approuvée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments?

Oui. Les usines de transformation de la viande de phoque doivent être certifiées par l’Agence canadienne d’inspection des aliments et respecter ou surpasser toutes les directives de Santé Canada.

Fourrure et cuir de phoque

Avantages

Quels sont les avantages de la fourrure et du cuir de phoque?

La peau de phoque, aussi bien la fourrure que le cuir, est utilisée depuis des milliers d’années pour protéger les habitants de l’extrême nord du Canada contre les conditions hivernales les plus rudes. La fourrure de phoque protège de l’eau, bloque le vent et retient la chaleur, ce qui la rend parfaite pour fabriquer des vêtements, des bottes et des abris. La fourrure et le cuir de phoque sont deux matériaux incroyablement durables et résistants au climat.

La fourrure de phoque est-elle chaude?

Oui. Les Inuits et les autres peuples autochtones utilisent la fourrure de phoque pour fabriquer des vêtements, des chaussures et des abris depuis des milliers d’années. La fourrure de phoque protège contre le vent, le froid, la glace et la pluie du rude climat nordique.

Quelle est la différence entre une peau de phoque tannée et une peau de phoque brute?

La peau de phoque brute est une peau de phoque non transformée, à l’état naturel. Une peau tannée a été traitée (tannée) pour la protéger de la décomposition, augmenter sa durabilité et, dans certains cas, ajouter de la couleur. Le tannage des peaux peut se faire de différentes manières, chimiques ou naturelles.

Quelles sont les caractéristiques de la fourrure de phoque adulte?

La fourrure de phoque adulte est imperméable, résistante au vent, chaude et durable – des caractéristiques essentielles, compte tenu de l’habitat naturel du phoque. La fourrure de phoque adulte présente également de magnifiques motifs, avec différentes nuances de blanc et de gris.

La fourrure de phoque est-elle durable?

Correctement traitée, la fourrure de phoque est l’un des textiles les plus durables qui existent aujourd’hui.

La fourrure de phoque est-elle biodégradable?

La fourrure de phoque est un produit entièrement naturel et, à ce titre, elle est biodégradable.

Produits

Les phoques ont-ils une fourrure?

Oui, les phoques ont de la fourrure, tout comme de nombreux mammifères.

À quoi ressemble la fourrure de phoque?

La fourrure de phoque est douce et brillante. À l’état naturel, sa couleur peut varier du blanc au brunâtre, en passant par des nuances de gris et de noir. La plupart des peaux présentent de magnifiques taches et ombres.

Quelles sont les couleurs de fourrure de phoque disponibles?

À l’état naturel, la fourrure de phoque est généralement grise et noire. Mais les artistes textiles d’aujourd’hui teignent la fourrure de phoque dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel : en rouge, en bleu ou encore en violet.

Pourquoi la fourrure de phoque est-elle tannée?

Le tannage de la fourrure de phoque est une méthode de conservation. Une fois tannée, la fourrure de phoque est durable, souple et ne se détériore pas. Correctement effectué, le tannage transforme la peau de phoque en un cuir souple, auquel la fourrure est fermement rattachée.

Comment la fourrure de phoque peut-elle être utilisée?

La fourrure de phoque peut être utilisée pour de nombreux produits : manteaux et bottes d’hiver, gants, chapeaux et mitaines. La fourrure de phoque est de plus en plus utilisée pour fabriquer des chaussures, des gilets et des accessoires durables et tendance, tels que des boucles d’oreilles, des bracelets, des sacs à main et des cravates. Les créateurs l’utilisent comme accessoire de mode haut de gamme.

La fourrure de phoque est également idéale pour la maison, comme tapis ou couverture. Les possibilités d’utilisation sont infinies.

Quels types de produits peuvent être fabriqués avec de la fourrure de phoque?

La fourrure de phoque peut être utilisée pour fabriquer toute une gamme de produits, notamment des vêtements d’extérieur, des chaussures, des accessoires, des articles de décoration intérieure et bien d’autres encore. Elle peut être utilisée dans la mode, le design et l’artisanat.

Quelle est la différence entre la fourrure et le cuir de phoque?

La fourrure de phoque est constituée de poil/fourrure, rattaché à la peau (cuir). Le cuir de phoque désigne généralement la peau de phoque tannée, dont la fourrure a été retirée.

La fourrure de phoque est-elle légale aux États-Unis?

En 1972, les États-Unis ont adopté la Marine Mammal Protection Act; depuis lors, les marchés américains restent fermés aux produits dérivés du phoque.

Où puis-je trouver de la fourrure de phoque?

La fourrure de phoque et ses produits dérivés sont disponibles auprès d’un certain nombre de détaillants spécialisés, de boutiques d’artisanat et d’artisans.

Durabilité

Quelle est la différence entre la fausse fourrure et la fourrure naturelle?

La fausse fourrure est, comme son nom l’indique, artificielle. Elle ressemble à de la fourrure, mais est généralement fabriquée à partir de plastique ou d’un autre produit fabriqué par l’homme, impliquant des processus industriels chimiques et des produits pétroliers. La fausse fourrure n’offre pas non plus la même durabilité, la même chaleur et la même protection contre le vent et l’eau que la fourrure naturelle.

La fourrure d’animaux sauvages est un produit naturel. Bien qu’elle soit traitée pour permettre sa conservation, la fourrure d’animaux sauvages reste proche de son état naturel et offre à son propriétaire chaleur et protection.

La fourrure de phoque est-elle respectueuse de l’environnement?

Sur le plan environnemental et éthique, il est toujours préférable d’utiliser la totalité de l’animal capturé. Aujourd’hui, la chasse au phoque s’efforce d’utiliser pleinement l’animal en récupérant la viande, l’huile et la peau.

La fourrure de phoque est un produit naturel, issue d’une chasse soigneusement gérée. Correctement traitée, la fourrure de phoque durera des décennies; un produit durable qui résistera à l’épreuve du temps, puis se biodégradera. On ne peut pas en dire autant des produits à base de fausse fourrure.

La fourrure de phoque fait-elle partie des ressources renouvelables?

Oui. Au Canada, la chasse aux phoques est bien gérée et se déroule selon des règles gouvernementales strictes. Les populations de phoques chassés pour leur viande et leur fourrure sont en bonne santé et en augmentation.

Le commerce de la fourrure est-il une pratique cruelle?

Aucun être humain décent ne désire acheter des produits associés à des actes de cruauté. Cependant, la notion de cruauté peut considérablement varier d’un individu à un autre et dépend de nombreux facteurs, souvent très personnels. Pour déterminer si une activité est cruelle ou non, le plus important est d’obtenir des informations factuelles et objectives sur cette activité. Dans ce genre d’évaluation, il est important de respecter toutes les composantes de cette activité qui, dans le cadre de la chasse ou du piégeage, concernent l’animal lui-même, l’environnement dans lequel il vit, ainsi que les personnes et les communautés qui bénéficient de cette activité, chacune de ces composantes ayant son propre ensemble de paramètres à prendre en compte.

La fourrure de phoque est-elle éthique?

La réponse à cette question est similaire à celle de la précédente. Dans le cadre de l’industrie de la chasse au phoque, des études rigoureuses assorties de recommandations spécifiques ont été réalisées afin de garantir l’utilisation des meilleures méthodes de mise à mort possibles du point de vue du bien-être animal. Ces études se poursuivent, à mesure que de nouvelles possibilités se présentent pour l’industrie.

Le commerce de la fourrure de phoque est-il légal?

Le commerce de la fourrure de phoque est légal dans tout le Canada. Les États-Unis et l’UE ont mis en place des restrictions; si vous venez de ces régions, renseignez-vous avant toute importation de produits dérivés du phoque.

Pour les animaux

Bienfaits de l’huile de phoque

Quels sont les bienfaits de l’huile de phoque oméga-3 pour mon animal?

Tout comme pour les humains, l’huile de phoque oméga-3 procure de nombreux bienfaits aux chiens et aux chats, notamment une meilleure santé cardiaque et articulaire, un soutien immunitaire, une réduction des inflammations, un pelage plus brillant et une peau plus saine. Elle est riche en nutriments essentiels au bien-être général de votre animal de compagnie : zinc, fer, magnésium et vitamines B.

Les chiens et les chats sont aussi des mammifères; c’est pourquoi l’huile de phoque est bien mieux absorbée par leur organisme que l’huile de poisson. De plus, l’huile de phoque contient trois oméga-3 importants (DPA, EPA, DHA) alors que l’huile de poisson n’en contient que deux (EPA et DHA). Le DPA procure des bienfaits spécifiques pour la santé et améliore la capacité de l’organisme à absorber et à transformer l’EPA et le DHA.

L’huile de phoque réduit-elle les pertes de poils?

Bien souvent, oui. Il a été prouvé que les oméga-3 combattent les inflammations qui sont souvent directement liées aux allergies ou aux nombreux problèmes de peau et de squames des animaux de compagnie. Les oméga-3 sont utiles pour la peau sèche et les autres troubles similaires, souvent associés à la perte de poils.

Quel animal doit prendre de l’huile de phoque?

L’huile de phoque est un excellent complément pour les chats et les chiens.

L’huile de phoque est-elle meilleure que l’huile de poisson?

Oui. L’huile de phoque est issue d’un mammifère; la structure des triglycérides de cette huile sera donc plus facilement assimilée par les chats et les chiens (autres mammifères) que l’huile de poisson. Cela signifie une absorption plus rapide et complète. L’huile de phoque est également moins transformée et plus stable que l’huile de poisson.

De plus, l’huile de phoque contient du DHA, un troisième oméga-3 très précieux qui ne se trouve pas dans l’huile de poisson. L’huile de phoque est un complément plus complet et plus efficace pour les animaux de compagnie que l’huile de poisson.

Existe-t-il des effets secondaires pour mon animal de compagnie?

Aucun effet indésirable na été constaté suite à une supplémentation en huile de phoque conformément aux doses recommandées. Il convient évidemment de surveiller votre animal lorsque vous utilisez de nouveaux aliments ou produits.

À fortes doses (plus de 370 mg par kg de poids corporel), certains effets secondaires sont possibles mais rares, notamment la pancréatite et des saignements plus abondants et prolongés.

Les chats et les chiens peuvent-ils consommer de l’huile de phoque?

Oui. L’huile de phoque est autant adaptée aux chiens qu’aux chats.

Bienfaits de la viande de phoque

Quels sont les bienfaits de la viande de phoque pour mon animal?

La viande de phoque est une source de protéines naturelles pour votre animal. En fait, elle est plus riche en protéines que beaucoup d’autres viandes. Il s’agit également d’une source de nutriments qui regorge de minéraux (fer, zinc, magnésium), de vitamines (B-12, par exemple), et autres. Elle est biologique, sans produits chimiques et délicieuse.

Les chiens peuvent-ils manger de la viande de phoque?

Oui. Les chiens pourront profiter des bienfaits (et savourer) de la viande de phoque maigre et riche en protéines.

Chimie et bienfaits

Qu’est-ce que le DPA?

L’acide docosapentaénoïque (DPA) est un acide gras polyinsaturé 22:5 à chaîne droite (22 carbones, 5 doubles liaisons). Il s’avère qu’il possède des bienfaits distincts par rapport aux autres oméga-3 tels que l’EPA et le DHA :

  • Réduit efficacement les inflammations.
  • Réduit le risque d’obstructions, de caillots sanguins.
  • 10 x plus efficace que l’EPA dans la migration des cellules endothéliales; il joue un rôle crucial dans la réparation des vaisseaux endommagés.
  • Optimise l’apport en oméga-3.
  • Favorise l’absorption de l’EPA et du DHA.

En d’autres termes, le DPA procure non seulement toute une série de bienfaits, mais il améliore également la capacité de l’animal à tirer profit des autres oméga-3 essentiels.

Quelle est la meilleure source de DPA?

La meilleure source de DPA pour les animaux est l’huile de phoque. L’huile de poisson ne contient pas de DPA.

Quelle est la différence entre l’EPA, le DHA et le DPA?

Bien que leurs structures chimiques diffèrent, l’EPA (acide eicosapentaénoïque), le DHA (acide docosahexaénoïque) et le DPA (acide docosapentaénoïque) sont tous des acides gras polyinsaturés oméga-3.

Ces trois acides gras oméga-3 agissent simultanément afin d’améliorer la santé générale des animaux, en renforçant notamment leur santé cardiaque, articulaire, et cérébrale mais aussi leur système immunitaire. De plus, chacun d’entre eux présente des caractéristiques spécifiques :

EPA :

  • Favorise une bonne santé cardiovasculaire
  • Réduit les inflammations des articulations
  • Réduit le cholestérol

DHA :

  • Stimule les fonctions cérébrales
  • Grossesse et allaitement
  • Aide à prévenir les troubles de l’humeur
  • Améliore la santé oculaire

DPA :

  • Répare les vaisseaux endommagés
  • Lutte contre les inflammations
  • Optimise l’apport en oméga-3
  • Favorise l’absorption de l’EPA et du DHA

Quel est le ratio oméga-3/oméga-6 dans l’huile de phoque?

Le ratio de l’huile de phoque naturelle est presque de 8:1 en faveur des oméga-3, un excellent équilibre pour améliorer la santé générale de votre animal.

Pourquoi l’huile de phoque offre-t-elle un meilleur taux d’absorption?

Les phoques sont des mammifères, tout comme les chiens et les chats. C’est pourquoi la structure chimique des oméga-3 présents dans l’huile de phoque est facilement reconnue, digérée et absorbée par leur organisme.

Les poissons ont une physiologie très différente de celle des mammifères et les huiles dérivées ne sont pas aussi facilement assimilées ou exploitées.

Mode d’emploi et ingrédients

L’huile de phoque sent-elle mauvais?

L’huile de phoque dégage une légère odeur de poisson ou d’océan, mais comme elle est facilement digérée par les animaux, elle ne dégagera aucune odeur après avoir été consommée (autrement dit, votre chien ne fera pas de rots malodorants).

Mon animal appréciera-t-il le goût de l’huile de phoque?

À quelques exceptions près, les chiens et les chats adorent l’huile de phoque. En fait, il est prouvé qu’ajouter de l’huile de phoque à la nourriture stimule l’appétit des animaux les plus exigeants.

Quelle quantité d’huile de phoque mon animal a-t-il besoin par jour?

La dose journalière dépend de la taille et du poids de votre animal. Les doses suggérées sont indiquées sur l’emballage du produit.

Quand remarquerai-je une différence chez mon animal?

L’huile de phoque est un complément alimentaire et non une pilule magique, les résultats sont donc généralement progressifs mais réguliers. La plupart des propriétaires d’animaux constatent une amélioration au bout de deux semaines à un mois.

Combien de temps mon animal doit-il consommer de l’huile de phoque?

Votre animal peut consommer de l’huile de phoque tout au long de sa vie.

Que contient l’huile de phoque?

Les compléments d’huile de phoque pour animaux contiennent de l’huile de phoque 100 % naturelle et pure. Le seul autre ingrédient que vous verrez sur l’étiquette est le tocophérol (une forme de vitamine E), un antioxydant naturel ajouté pour éviter l’oxydation du produit.

Dois-je conserver la bouteille au réfrigérateur?

Oui. Une fois la bouteille d’huile de phoque ouverte, elle doit être conservée en permanence au réfrigérateur.

Existe-t-il des effets secondaires pour mon animal de compagnie?

Aucun effet indésirable na été constaté suite à une supplémentation en huile de phoque conformément aux doses recommandées. Il convient évidemment de surveiller votre animal lorsque vous utilisez de nouveaux aliments ou compléments alimentaires.

À fortes doses (plus de 370 mg par kg de poids corporel), des effets secondaires rares mais sérieux sont possibles, notamment la pancréatite et des saignements plus abondants et prolongés.

Y a-t-il de la vitamine E dans l’huile de phoque?

Du tocophérol (une forme de vitamine E) est ajouté à l’huile de phoque pour maintenir sa stabilité. Il s’agit d’un antioxydant 100 % naturel.

Puis-je donner des gélules d’huile de phoque à mon animal?

Oui. Les produits à base d’huile de phoque pour animaux sont de la même qualité que les gélules destinées à la consommation humaine. Assurez-vous de donner à votre animal la dose appropriée, quelle que soit la forme que vous utilisez.

Sécurité et toxicité

Comment l’huile de phoque est-elle fabriquée?

L’huile de phoque provient de la graisse des phoques et respecte toutes les directives des bonnes pratiques de fabrication (BPF) et les normes de Santé Canada. L’huile de phoque est raffinée afin d’éliminer les toxines environnementales, comme les métaux lourds, mais aussi pour augmenter la stabilisation. La structure des oméga-3 de l’huile de phoque n’est pas altérée au cours de ce processus.

Qu’est-ce que l’huile de phoque raffinée?

Avant sa commercialisation sous forme de complément, l’huile de phoque est raffinée pour éliminer les toxines et les impuretés liées à l’environnement. La structure de l’huile de phoque en elle-même n’est pas modifiée. De cette manière, le produit demeure 100 % naturel, frais, pur et sain.

L’huile de phoque contient-elle des toxines ou du mercure?

Toute huile de phoque est testée afin de vérifier qu’elle respecte ou surpasse toutes les normes relatives aux métaux lourds, comme le mercure. Les compléments d’huile de phoque présents sur le marché canadien sont conformes à toutes les directives de Santé Canada et de l’Organisation mondiale de la santé.

La qualité de l’huile de phoque est-elle contrôlée?

Les compléments à base d’huile de phoque sont testés par un laboratoire tiers pour vérifier leur pureté, leur sûreté et les taux de DHA, de DPA et d’EPA. Contactez le fabricant des compléments d’huile de phoque pour obtenir les derniers résultats des tests de qualité.

Que contrôlent les tests de qualité?

Les compléments d’huile de phoque sont testés afin d’évaluer leur pureté, leur sûreté et les taux de DHA, de DPA et d’EPA. Il est essentiel que toutes les huiles de phoque respectent ou surpassent les normes de Santé Canada et de l’Organisation mondiale de la santé en matière de métaux lourds, de BPC et d’autres toxines environnementales.

L’huile de phoque est-elle approuvée par Santé Canada?

Oui. Vous pouvez trouver de plus amples informations ici.

Qu’est-ce que l’oxydation de l’huile de phoque?

L’oxydation est généralement une réaction négative causée par l’interaction de l’huile de phoque avec l’oxygène. L’oxydation peut entraîner le rancissement de l’huile de phoque. Le risque d’oxydation diminue lorsqu’on ajoute des tocophérols (vitamine E) pour maintenir la stabilité de l’huile. Le tocophérol est un antioxydant 100 % naturel.

Quelle est la stabilité de l’huile de phoque?

Lorsqu’elle est correctement raffinée et conservée, l’huile de phoque est relativement plus stable que l’huile de poisson.

Durabilité

D’où provient votre huile de phoque?

Les produits canadiens à base d’huile de phoque proviennent de phoques chassés dans les eaux froides de l’Atlantique au large de Terre-Neuve et des Îles-de-la-Madeleine. La chasse aux phoques s’effectue selon les pratiques définies par le ministère des Pêches et des Océans du gouvernement du Canada. La chasse est strictement contrôlée et respectée.

Votre source de phoque est-elle durable?

Oui. Les populations de phoques chassées sont stables et en augmentation. La chasse se déroule dans le respect des règles de gestion strictes et des limites définies par le gouvernement du Canada.

Comment les phoques peuvent-ils être utilisés?

Aujourd’hui, presque tout le phoque est utilisé, notamment la viande, l’huile et la peau. L’objectif des chasseurs, des transformateurs et des vendeurs est de tirer pleinement profit du phoque.

Les bébés phoques sont-ils tués?

En admettant que le terme « bébé » désigne un animal encore allaité, la chasse aux phoques de cette tranche d’âge est interdite au Canada depuis 1986. Aujourd’hui, les phoques chassés en priorité sont des jeunes qui ont été sevrés depuis au moins quelques semaines et livrés à eux-mêmes. La période d’allaitement chez les espèces actuellement chassées (phoques gris et phoques du Groenland) est très courte, car le climat hivernal ou printanier est imprévisible, et lorsque les mères mettent bas, les jeunes phoques doivent acquérir les réserves d’énergie nécessaires le plus rapidement possible tant qu’ils en ont la possibilité. Le sevrage est brutal, les jeunes phoques ne revoient pas leur mère et sont livrés à eux-mêmes afin de développer les compétences nécessaires à la chasse.

Comment les phoques sont-ils chassés?

La grande majorité des phoques sont aujourd’hui tués par une balle dans la tête. Pour les phoques du Groenland, le hakapik ou le gourdin ne peut être utilisé que lorsque les animaux sont sur de la glace stable, ce qui est de moins en moins fréquent en raison du changement climatique. Pour les jeunes phoques gris récemment sevrés qui auparavant pouvaient naître sur la glace ou sur terre mais qui naissent désormais presque exclusivement sur terre, seul le hakapik ou le gourdin est utilisé puisque ces animaux sont toujours sur terre lorsqu’ils sont chassés.

Pourquoi le gourdin est-il utilisé?

Plusieurs études ont démontré que l’hakapik ou le gourdin est le meilleur outil pour tuer les jeunes phoques du Groenland et les phoques gris. Il existe plusieurs bonnes raisons à cela. Le crâne de ces jeunes phoques est très mince et peut être facilement fracturé (et le cerveau sous-jacent détruit) par un seul ou plusieurs coups d’hakapik ou de gourdin. Le résultat est presque aussi rapide qu’un tir à la tête avec un fusil de gros calibre. De plus, si un ou deux coups ne suffisent pas à tuer le phoque immédiatement, le chasseur se trouve juste à côté et peut très rapidement porter un autre coup. On ne peut pas en dire autant d’un coup de fusil à la tête, car il est parfois difficile de viser à nouveau la tête, surtout à distance, lorsque l’animal blessé est en mouvement. Pour finir, la carcasse d’un phoque a beaucoup moins de chances de glisser à l’eau lorsque le chasseur se tient à proximité de la lisière de la glace avec un hakapik que lorsque le phoque est tué à distance.

La chasse au phoque est-elle légale au Canada?

Oui. La chasse aux phoques est légale mais strictement réglementée et contrôlée par le ministère des Pêches et des Océans du gouvernement du Canada. Les chasseurs sont titulaires d’un permis et sont formés aux meilleures pratiques.

Les produits dérivés du phoque sont-ils autorisés aux États-Unis?

Non. En 1972, les États-Unis ont adopté la Marine Mammal Protection Act; depuis lors, les marchés américains restent fermés aux produits dérivés du phoque.

Quelle est la différence entre les phoques et les otaries?

Les phoques et les otaries sont tous deux des mammifères marins dénommés pinnipèdes. Il existe plusieurs différences fondamentales entre les deux groupes d’espèces :

  • les otaries sont de couleur brune, les phoques sont généralement gris.
  • Les otaries sont bruyantes – elles aboient! Ce n’est pas le cas des phoques.
  • Les otaries possèdent des nageoires antérieures plus grandes que celles des phoques, et sont capables de « marcher » grâce à elles.
  • Les otaries ont des oreilles externes; la plupart des espèces de phoques n’ont pas d’oreilles externes.

Quelles parties du phoque sont utilisées?

Aujourd’hui, on s’efforce d’utiliser toutes les parties du phoque : la viande, l’huile et la peau.

Le phoque est-il en danger?

Aucune population de phoques au Canada n’est en danger; les populations sont en fait saines, abondantes et en augmentation.

Les phoques utilisés sont-ils des animaux d’élevage ou des animaux sauvages?

Les phoques ne sont pas des animaux d’élevage. Tous les phoques utilisés par l’industrie au Canada sont capturés à l’état sauvage. Ce sont donc des produits naturels, biologiques et durables.

Culture et histoire

Le Nord

Quand les Inuits ont-ils commencé à chasser le phoque?

Les Inuits chassent le phoque depuis plus de 4 000 ans. Le phoque était l’un des animaux les plus importants dans cet environnement difficile.

Comment les phoques étaient-ils utilisés?

Chaque partie de l’animal comptait : la peau était utilisée pour faire des vêtements, des bottes et des abris chauds et imperméables, le cuir et les tendons pour fabriquer des harnais, la graisse/l’huile pour la chaleur, la lumière et ses grands bienfaits sur la santé, et enfin la viande servait à se nourrir.

Que représente la chasse aux phoques pour les communautés inuites et autochtones?

La chasse est au cœur de la culture inuite et autochtone. Elle permet de transmettre les coutumes, les compétences et les valeurs acquises de génération en génération. Il s’agit également de relation avec la terre, ses ressources et l’écosystème dans son ensemble. Au fil du temps, les phoques sont aussi devenus des produits d’exportation essentiels à la survie des communautés.

Où vivent les autochtones qui chassent le phoque?

Les Inuits sont des peuples autochtones aux cultures similaires qui vivent principalement sur les côtes arctiques de la Sibérie, de l’Alaska, des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut, du Québec, du Labrador et du Groenland. Les Inuits canadiens vivent principalement sur le territoire du Nunavut, au Nunavik, au nord du Québec, et dans la région du Nunatsiavut, au Labrador. Les Inuvialuit vivent principalement dans le delta du fleuve Mackenzie, sur l’île Banks et sur une partie de l’île Victoria dans les Territoires du Nord-Ouest. Les Inupiaq d’Alaska vivent sur le versant nord, tandis que les Yupik vivent à l’ouest de l’Alaska et sur une partie du district autonome de Chukotka en Russie.

Combien vaut la viande de phoque dans le nord du Canada?

Dans le nord du Canada, la viande vendue en magasin est chère. Un phoque représente l’équivalent de 200 dollars ou plus de viande pour une famille – et un apport nutritionnel bien plus important.

Quelles espèces de phoques sont chassées au nord du Canada?

Les Inuits de l’Arctique canadien chassent généralement les phoques annelés, qui sont très répandus dans les régions du nord du continent.

Quand les Inuits ont-ils commencé à vendre des produits dérivés du phoque?

Ce n’est qu’à la fin des années 1800 que la valeur commerciale du phoque est devenue une évidence dans le Nord, lorsque les premiers navires baleiniers européens sont arrivés et que, peu après, la Compagnie de la Baie d’Hudson a commencé à faire du commerce avec les Inuits. Dès lors, les animaux n’étaient plus seulement une source de subsistance, mais aussi une source de revenus.

Comment la chasse au phoque contribue-t-elle à l’économie du Nord?

Aujourd’hui, la chasse est avant tout une question de famille et de subsistance. Une fois que la famille a pris la nourriture dont elle a besoin et les peaux servant à l’art et à l’artisanat, le reste peut être vendu. Selon les estimations, la vente de produits dérivés du phoque représente environ un million de dollars par an pour l’économie du Nunavut.

Quel impact a eu l’interdiction européenne de la chasse au blanchon sur les communautés du Nord?

En 1982, en réponse aux pressions très médiatisées de Greenpeace et d’autres groupes militants, le Parlement européen interdit l’importation de peaux de blanchons. Cette interdiction accordait toutefois une exemption aux chasseurs inuits – qui n’ont jamais ciblé les blanchons. L’année 1983 a été marquée par une hausse de suicides dans les communautés autochtones de la côte nord, une baisse du revenu annuel (par exemple : le revenu annuel d’un chasseur de phoques à la baie Resolute est passé de 54 000 $ à 1 000 $) ainsi que d’autres problèmes sociaux et culturels dévastateurs. Beaucoup de ceux qui étaient fiers de travailler dur et de vivre de leur terre natale ont dû faire face au mépris international.

Quel a été l’impact de l’interdiction des produits dérivés du phoque au sein de l’Union européenne?

En 2009, l’Union européenne a interdit l’importation de produits dérivés du phoque. Comme lors de la précédente interdiction de 1983, l’UE a exempté les chasseurs inuits – mais le résultat a de nouveau été dévastateur, avec une réduction de 90 % des ventes de peaux.

Quelle est l’importance de la chasse aux phoques en termes de sécurité alimentaire?

Près de 70 % des ménages inuits sont en situation d’insécurité alimentaire. Dans le Nord, le prix des denrées alimentaires peut être exorbitant, et les sources de nourriture tout comme les méthodes de chasse traditionnelles sont en train de disparaître. Les phoques et autres aliments traditionnels peuvent grandement contribuer à une alimentation riche en nutriments. Dans le nord du Canada, la viande vendue en magasin est chère. Un seul phoque annelé représente l’équivalent de 200 dollars ou plus de viande pour une famille – et un apport nutritionnel bien plus important.

Côte Est

Quand les communautés de la côte Est ont-elles commencé à chasser le phoque?

La chasse aux phoques sur la côte est du Canada remonte à moins de 500 ans, mais elle s’étend sur plusieurs générations et fait partie intégrante de la culture et de l’économie de nombreuses communautés côtières.

Comment les phoques étaient-ils utilisés sur la côte Est?

Les phoques représentaient une source de viande importante dans une région qui ne produisait pas souvent une grande variété de nourriture. Pendant des années, la chasse aux phoques n’était qu’une activité de subsistance dont dépendaient les habitants assez courageux pour rester sur l’île toute l’année. Mais au milieu des années 1700, les phoques étaient transportés en Angleterre et vendus pour leur viande, leur peau et leur huile. L’huile de phoque commença à être utilisée comme huile de lampe, huile de cuisson et même ingrédient pour savon.

La chasse aux phoques a-t-elle déjà été un volet important de l’économie de la côte Est?

En 1793, les premières goélettes naviguaient vers les troupeaux de phoques de l’Atlantique Nord alors recouvert de glace. Elles ont connu un tel succès que des dizaines d’autres bateaux leur ont emboîté le pas. La chasse aux phoques est devenue presque aussi importante pour l’économie de la colonie que la pêche à la morue en été. À la fin des années 1800, la chasse aux phoques était la deuxième source de revenus après la pêche à la morue – et une activité hivernale importante pour les pêcheurs saisonniers. Bien que le rythme de la chasse ait ralenti au cours de la première moitié du XXe siècle, environ 290 000 phoques ont été capturés au large des côtes de Terre-Neuve dans les années 1950 et 1960.

La chasse aux phoques est-elle importante pour la culture de la côte Est?

Dans de nombreuses communautés, notamment le long de la côte nord-est, dans la péninsule nord de Terre-Neuve et des Îles-de-la-Madeleine, la chasse aux phoques a permis la sédentarisation des habitants et inauguré de nouvelles traditions en matière d’artisanat, de savoir-faire et d’alimentation.

Quand le gouvernement canadien a-t-il instauré les premiers quotas pour la chasse aux phoques?

En 1971, la population de phoques était en baisse et le gouvernement canadien a instauré son premier quota.

Quel impact a eu l’interdiction européenne de la chasse au phoque sur les communautés de la côte Est?

La limitation de la chasse aux phoques a eu un impact négatif sur les communautés côtières, d’autant plus que celle-ci s’accompagne d’une diminution des stocks de poissons essentiels. Non seulement le phoque n’est plus une source d’alimentation et de subsistance, mais les traditions et les méthodes de chasse se perdent, au même titre que les connaissances et la perception de l’écosystème océanique qui en découlent. Cette situation a de vastes répercussions.

Que représente la chasse aux phoques pour les communautés de la côte Est aujourd’hui?

Aujourd’hui, environ 6 000 Canadiens de la région atlantique pratiquent la chasse aux phoques. Leur culture et leur mode de vie ont été façonnés par l’environnement inhospitalier et parfois dangereux dans lequel ils vivent et travaillent. Les chasseurs de phoques et leurs familles ont survécu pendant des siècles en se procurant la nourriture disponible en fonction des saisons. Cette nécessité de vivre de la terre a donné naissance à une culture d’adaptation économique, de travail acharné et de respect pour la terre et la mer.

Quel type de formation est nécessaire pour pratiquer la chasse aux phoques sur la côte Est?

Aujourd’hui, tous les chasseurs de phoques ont un permis et une formation et chassent à partir de leurs propres petits bateaux de pêche. Les grands bateaux sont interdits pour la chasse aux phoques. Tous les chasseurs de phoques suivent une formation obligatoire afin de garantir un contrôle qualité et des techniques de chasse sans cruauté approuvées par les vétérinaires.

Quelle est l’importance de la chasse aux phoques pour l’économie de la côte Est aujourd’hui?

En 2006, la valeur des débarquements de phoques du Groenland a dépassé les 30 millions de dollars. Ce chiffre a depuis considérablement diminué en raison des campagnes contre la chasse aux phoques qui ont abouti à des interdictions d’importation irréfléchies et préjudiciables. Cette diminution se ressent vivement dans les communautés rurales côtières, au sein desquelles quelques milliers de dollars peuvent permettre de répondre aux besoins d’une famille, et où les emplois se font rares à certaines périodes de l’année.

Quels sont les types de phoques chassés à l’est du Canada?

Les communautés de la côte Est chassent généralement les phoques du Groenland, qui sont très répandus dans le nord-est du Canada.

Références