iceberg vector shape

«L'héritage du futur» capturé dans leurs créations de fourrure de phoque

08 April 2021
Fourrure
Carson-Feng-etc

Après avoir demandé à de jeunes designers de créer des looks de mode innovants et respectueux de l’environnement qui projettent «l’héritage futur» de la fourrure, le premier concours national de design de fourrure du Canada a annoncé ses gagnants le 18 février dernier. Un des looks demandés à chaque participant et un look avec de la fourrure de phoque seule ou combinée avec d’autres types de fourrures qu’on retrouve au Canada. Vous ne pourrez peut-être plus jamais regarder la fourrure de phoque de la même façon!

Ouvert aux étudiants de toutes nationalités pourvu qu’ils résident au Canada, le concours a été coordonné par Melanie Calandra du Conseil canadien de la fourrure. L’atelier d’une semaine tout inclus qui attend les 12 lauréats sera organisé plus tard cette année à l’Université Ryerson de Toronto, dirigé par le fondateur, concepteur et directeur créatif de “Canadian Fur Atelier” Farley Chatto, assisté par une foule d’autres associations de la fourrure, dont le Seals and Sealing Network (SSN).

La tâche de sélectionner les gagnants a été confiée à quatre juges: la mannequin et conférencière motivatrice Stacey McKenzie, la styliste de mode Shea Hurley et les designers autochtones Sage Paul et D’Arcy Moses.

Le Seals & Sealing Network s’est entretenu avec le chef d’atelier Chatto au sujet du but du concours, et plus particulièrement des candidatures utilisant de la fourrure de phoque.

Seals & Sealing Network: Il s’agit d’un nouveau concours offrant l’occasion d’adopter une nouvelle approche. Avez-vous réussi et pouvez-vous expliquer le thème «héritage du futur»?

Farley Chatto: Notre approche prend en compte une nouvelle réalité. La jeune génération d’aujourd’hui est consciente de la société et de l’environnement et a une compréhension beaucoup plus globale de la fourrure: de la valorisation des matières naturelles, au maintien des communautés et des cultures, en passant par la fourrure vintage et l’approvisionnement éthique. Le concours encourage donc les jeunes créateurs à exprimer ces valeurs.

Quant à la façon dont nous sommes arrivés à notre thème, l’héritage du futur, nous avons commencé par examiner ce qui a fait la nation du Canada. C’était le commerce des fourrures séculaire, et aujourd’hui, il est encore profondément lié à notre terre, à notre peuple et à notre histoire. Alors en pensant à la prochaine génération, à quoi ressemblera leur avenir? Quel genre de pays sera le Canada? Comment l’industrie canadienne de la mode va-t-elle évoluer, et plus particulièrement l’industrie de la fourrure? Naturellement, l’idée de “l’héritage du futur” est née.

Et au fur et à mesure que nous développions l’idée, il était évident qu’un lien clé dans cette histoire était, et devrait continuer d’être, la fourrure de phoque. Nous avons donc mis les jeunes designers au défi d’interpréter le phoque, les dessins, les techniques et l’idée du phoque dans leur vision.

SSN: Dans quelle mesure leurs conceptions du phoque ont-elles bien reflété votre vision de l’héritage du futur?

Chatto: Si on commence par l’héritage, ils l’ont adopté pleinement et de diverses façons. Leurs inspirations et leurs hommages les ont conduits dans les pays du Nord, leur histoire et leurs relations avec les phoques. Olivia Chislett, d’Iqualuit, au Nunavut, a utilisé le phoque annelé pour concevoir un haut évoquant les styles amauti et des pulls courts actuellement populaires, associés à des bas avec de longs amautis et des fentes latérales. Et Vishali Sitharthan, bien que d’origine indienne, a également choisi d’évoquer la culture et l’histoire inuites avec une veste de phoque rouge et des panneaux de coyote cisaillé.

Olivia Chislett (Seneca College), Vishali Sitharthan (George Brown College), Prudence Mekongue Ekwele (Ryerson University), Vincent Domingo (Seneca College).

D’autres ont fait le tour du monde! Prudence Mekongue Ekwele a conçu une veste en fourrure de phoque teinte en bleu et marron, ornée d’argent et de renard roux, présentant sa vision d’une «guerrière des temps modernes». La jupe assortie est inspirée de la cape traditionnelle utilisée par le peuple Bassa de son pays, le Cameroun. Vincent Domingo, originaire des Philippines, a fusionné une combinaison de phoque, de renard argenté et de vison, avec des motifs traditionnels du tissu Abel Iloco de son pays d’origine. Les résultats sont de style occidental mais enracinés dans l’héritage de leur pays, la fourrure de phoque étant examinée de manière nouvelle et passionnante!

SSN: Qu’en est-il de l’élément du “futur”?

Chatto: Au fur et à mesure que la «nouvelle génération» se développe et commence sa carrière, il y a un changement de pensée vers le dimensionnement, le corps et la société. Le “buzz word” aujourd’hui est «inclusion».

Fute Heritage sealskin designs

Raven A. Scott (George Brown College), Hannah Walkes (Fashion Institute of Olds College), Etienne Levi (Cégep Marie-Victorin), Yassine Touati (Fashion Institute of New York).

Ce sentiment inclusif de taille et de fluidité entre les sexes a apporté la liberté de mélanger la fourrure de phoque avec des castors cisaillés, des renards teints et d’autres types de fourrure. Ces nouvelles combinaisons et proportions célèbrent la taille du corps tout compris, comme dans la robe bustier moulante de Raven A. Scott, composée de renard, phoque et vison mélangés, avec un sac à main en lapin Rex cisaillé. Ensuite, il y a Hannah Walkes, de Calgary, qui a donné une nouvelle interprétation du trench-coat traditionnel, en utilisant le phoque pour la partie principale, du coyote teint pour les poignets et l’ourlet et du castor blanc pour le sous-col. Et Etienne Levi, de France, dont la veste combine un corsage de phoque noir avec un motif en écailles de poisson cisaillé, avec des manches de phoque naturelles. Tous ces styles parlent clairement à la jeune génération.

Les vêtements pour hommes et les conceptions fluides entre les sexes ont également leur place avec le phoque. Yassine Touati du Maroc a utilisé du phoque cisaillé et de fines bandes de cuir de phoque pour franchir les frontières entre les pantalons de coupe classique et les vêtements de détente ou les joggeurs décontractés, avec un clin d’œil historique au pantalon Yupik. Ensuite, il y avait la vision moderne des proportions et de l’échelle dans la veste raccourcie en fourrure de phoque et le pantalon taille haute en renard de Carson Feng, un Canadien de deuxième génération d’origine chinoise. Et le blazer oversize à manches longues de Austin Bergeron, originaire d’Ottawa. Utilisant de la fourure de phoque teint en brun, Austin s’est inspiré du drapé élégant et du mouvement des années 80 à Hollywood. Toutes ces idées ont poussé les vêtements pour hommes vers une nouvelle direction!

Future Heritage seal designs

Carson Feng (George Brown College), Austin Bergeron (George Brown College), Erica Lugt (Aurora College), Chelsey Jussaume (Cégep Marie-Victorin).

Et d’autres étudiants se sont tournés vers le marché de luxe des tenues de soirée. Erica Lugt, de Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest, a créé une robe de cocktail en phoque du Groenland avec une cape de soirée à capuche, brodée et perlée, également en phoque, inspirée de sa culture inuvialuit. Et puis il y avait la robe de Chelsey Jussaume en phoque naturel ornée de longues franges en crin de cheval. Chacune de ces conceptions donnerait à n’importe quel tapis rouge un style avant-gardiste!

SSN: Dans l’ensemble, on dirait que les gagnants du concours ont été à la hauteur de vos espérances?

Chatto: Il est clair que ces jeunes talentueux aiment le look et l’idée du phoque, et sont prêts à faire avancer les concepts de tradition, de couleurs et de silhouettes. La fourrure de phoque est un produit naturel et écologique que lequel ces jeunes créateurs cherchent clairement à évoluer et à mettre en valeur pour les nouvelles générations. Et c’est exactement ce que représente “l’héritage futur”.

EN SAVOIR PLUS:

Insider Tips for Fur Competition Judges

Gagnants du concours national de fourrure 2021

Objectifs, critères et admissibilité du concours de fourrure 2021

 

Références